Ecole pour apprendre le français en France - CIEL Bretagne - cours de français pour adultes à BrestFrench course in FranceFranzösischKurse in FrankreichCursos de francés en Francia
Cours pour apprendre le français à Brest en Bretagne
 

L'école a reçu le label fle du ministère français

tarifs Tarifs et dates tarifs Inscription

Suivez les actualités de l'école CIEL Bretagne sur Facebook Suivez les actualités de l'école CIEL Bretagne sur Twitter Page du CIEL Bretagne sur Google + Suivez les actualités de l'école CIEL Bretagne avec le flux RSS

Activités et excursions à Brest.

Excursion à Brest

On arrive rarement à Brest par la mer, et pourtant, toute l'histoire de la ville est étroitement liée à l'océan.

Accéder à Brest par le sud, voir 'Brest la blanche' s'étendre des rives de l'Elorn au goulet, franchir le pont de l'Iroise et longer le front de mer donne un bon aperçu de ce qu'est la ville aujourd'hui.

 

Tout d'abord le Moulin Blanc : le port de plaisance de Brest, le plus important de Bretagne,  est situé entre la plage de même nom et Océanopolis, le centre de découverte des océans. Le centre nautique propose de nombreuses activités et les clubs et associations installés sur le port de plaisance collectionnent les trophées : les Crocodiles de l’Elorn, 1er club français en planche à voile (2 médailles d’Or, Franck David aux JO de 92 et Faustine Merret aux JO de 2004),  le Canoë kayak Brestois : 1er club français en kayak de mer, l'Union sportive des activités maritimes de Brest : 1er club français en voile légère, la Société des régates de Brest : 4ème club français en voile légère (1 médaille d’Or, Jean-Yves Le Déroff et Nicolas Hénard aux JO de 88). Le Moulin Blanc est aussi lié aux grands noms et événements de la course au large : Olivier de Kerzauson, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, Bruno Peyron, la Solitaire du Figaro, La Cutty Sark…

Juste après le bâtiment en forme de crabe d'Océanopolis, commence le port de commerce. Longtemps totalement dédié à 'la Royale', le port de Brest ne cherchera à développer ses activités commerciales qu'à la fin du XIXe siècle. L'accès par la mer restant difficile, les échanges maritimes sont limités et seuls quelques bateaux approvisionnent la ville, ses marchés et la Marine Nationale. A partir de 1850, la municipalité, puis la toute nouvelle Chambre de commerce et d'industrie, travaillent à la création d'un véritable port. En 1859,  un arrêté de l'empereur Napoléon III fixe l'implantation du port au lieu dit Porstrein. Petit à petit, le port se modernise : quai en eaux profondes, forme de radoub, hangars et silos. Les polders sont aménagés entre 1965 et 1974, permettant au port de gagner sur la mer une importante surface pour se développer. Aujourd'hui, les principales activités du port  sont  l’exportation de produits agroalimentaires (1er port européen pour les volailles congelées), la réparation navale civile (1er site français), les escales de paquebots de croisière.

Les derniers quais du port, avant l'arsenal, accueillent aussi les bateaux de pêche, les vedettes de liaison avec les îles, le chantier du Guip, spécialiste de la construction et la restauration de bateaux en bois, La Recouvrance, réplique d'une goélette de 1817, l'imposant remorqueur de sauvetage Abeille Bourbon et les grosses bouées multicolores de l'administration des Phares et Balises.

Retranché derrière ses hauts murs de pierre, l'arsenal, centre géographique et économique de la ville reste fermé à la plupart des Brestois. La traversée du pont de Recouvrance, qui relie le centre-ville aux quartiers ouest, offre une belle vue sur cette zone militaire avec les voiliers-écoles, l'Etoile et la Belle-Poule, à l'ancre, au pied du château. C'est ici que Brest est né, sur un éperon rocheux, au bord de la rivière Penfeld et de la rade, où les Romains construisirent un camp fortifié au IIIe siècle. Ce site stratégique se développera au fil des siècles, prenant véritablement son essor  sous Louis XIII. En 1631, Richelieu crée le port et les arsenaux. Colbert les agrandit encore et Vauban les fortifie à partir de 1683. Les deux rives de la Penfeld deviennent le grand port de la Marine Royale, où l'on construit et arme les navires. Ville de garnison, Brest devient aussi un énorme chantier naval dont l'activité a des retombées sur toute la région. Charpentiers, cordiers, architectes, voiliers… : l'arsenal a employé jusqu'à dix mille civils. Aujourd'hui encore, les activités de la Défense nationale à Brest occupent une place importante dans la vie de la cité. Des entreprises de haute technologie ont développé leurs activités dans des domaines aussi variés que la mécanique, les télécommunications, l'océanographie, les énergies marines, la biologie… Autre point fort : l'enseignement supérieur et la recherche avec par exemple: Ifremer, l'Institut universitaire européen de la mer, l'Ecole Nationale Supérieure de Télécomunications de Bretagne, l'ENSIETA (Ecole Nationale Supérieure des Ingénieurs des Etudes et Techniques d’Armement).

La balade le long du front de mer pourrait s'achever au Jardin des explorateurs mais, le site est plutôt une invitation à regarder plus loin. Aménagé dans une ancienne batterie, la partie botanique est plantée d'espèces ramenées des quatre coins du monde par des explorateurs et des botanistes partis de Brest : Bougainville, La Pérouse, D’Entrecasteaux…   Depuis le belvédère, le château et la rue de Siam se dévoilent sous un angle nouveau et la vue sur la presqu'île de Crozon et le goulet est une invitation à poursuivre le chemin long du bord de mer à la découverte des criques, des plages, des ports.

Si le port m'était conté (description avec audio)

sports Sports nautiques

Saint-Michel Excursion au Mont Saint-Michel
Nantes Excursion à Nantes
Rennes Excursion à Rennes
Saint-Malo Excursion à Saint-Malo
Carnac Excursion à Carnac
Quimper Excursion à Quimper

 


 

plan du site de l'école PLAN DU SITE

Brochure de l'école TELECHARGEZ LA BROCHURE

Contact école CONTACTEZ L'ECOLE

INSCRIPTION EN LIGNE

 

Activités et excursions en Bretagne

 

L'école CIEL Bretagne est membre de Campus France

Cours pour apprendre le français en Bretagne Ecole de français en France

CIEL Bretagne - CENTRE INTERNATIONAL D'ETUDE DES LANGUES
© 2008 CIEL - Rue du gué fleuri BP 35 - 29480 Le Relecq-Kerhuon - France Tél. (33) 2 98 30 45 75 - Fax (33) 2 98 28 26 95 - info.ciel@cci-brest.fr

Mentions légales - Plan du site - Contact